Est-ce vraiment nécessaire de comprendre les autres?

Est-ce vraiment nécessaire de comprendre les autres?
Par Gabrielle Savaria-Jutras

Se mettre dans la peau des autres

J’ai souvent eu peur du regard des autres, être imparfaite dans les yeux d’une société à la fois sensible et cruelle. Il est bien difficile d’interpréter l’expression «se mettre dans la peau des autres» puisque personne ne sait réellement ce qui se trouve sous la superficialité du corps d’un autre. Une douleur enterrée peut bien s’y cacher. Une vérité qu’on ne s’ose s’avouer. Une peur qui nous transperce la chair et s’y faufile pour contaminer notre bien-être.

Nous sommes nous-mêmes la réflexion d’un autre. Tous les gens qui nous entourent laissent une marque sur notre peau. Plusieurs sont superficielles, d’autres sont profondes. Une chose est certaine, elles ont un impact irréversible sur notre vie. 

Des lettres qui suivent leur propre chemin

Notre peau est l’enveloppe de notre lettre. Elle recouvre ce qu’il y de plus important à l’intérieur de nous. Nous sommes des milliards de lettres qui s’emmêlent. Certaines ne se croiseront jamais, d’autres sont destinées à rester côte à côte et plusieurs d’entre elles s’effleureront pour un court instant pour ensuite être redirigées vers leur véritable destinataire. Chaque lettre effectue sa propre trajectoire dans un but qui lui est inconnu.

Pourquoi avoir besoin de tout comprendre?

Ne demandez pas à une lettre de comprendre la signification d’une autre lettre. Une lettre ne peut pas lire. Tout comme deux humains ne peuvent pas se mettre entièrement dans la peau de l’un et l’autre et comprendre ce qui s’y trouve puisqu’ils ont vécu des choses bien différentes. Des événements ont forgé les êtres que nous sommes devenus. Des personnes ont changé nos définitions et y ont données un tout autre sens. Des décisions déchirantes nous en ont appris sur nous-mêmes plus que sur n’importe qui.

Accepter sans jugement

Nous pouvons essayer de se mettre dans la peau des autres, mais je ne crois pas que nous avons besoin d’entièrement comprendre les autres pour accepter ce qu’ils ressentent sans jugement. Accepter les souffrances des uns et les joies des autres. Accepter le doute des uns et la confiance des autres. Accepter sans rien attendre en retour. Accepter pour la simple et bonne raison que ce dont les autres ont le plus souvent besoin c’est d’être acceptés sans être constamment comparés.  Le jour où l’on apprendra à accepter les autres comme ils sont sans juger leur situation, leurs choix ou leur passé, ils n’auront plus besoin de s’expliquer pour qu’on les comprenne.


1 commentaire


  • Malorie

    Se que tu a dit j’ai trouvé ça touchant et très inspirant ce que tu a dit est entièrement vrai. Faudrait qu’on s’accepte comme on est et arrêter de penser que nous somme quelqu’un autre juste parce que la valeur de se que nous somme nous importe peu. Se mettre dans la peau de quelqu’un est aussi se permettre de ressentir ses émotions et sa douleur des fois la douleur et les émotions de cette personne sont si forte que nous les ressentons pas au font de nous.Bref, il faudrait faire attention à nos geste, nos écrit, et nos paroles car nous savons ps ce que cela peut provoquer chez cette personne(Tout le monde a sa place sur cette planète) les gens vaut se qu’il/qu’elle vaut et il faut l’accepter que cela nous plaise ou non


Laissez un commentaire